OLIVIER LE CLERC

Olivier Le Clerc s’initie au travail de l’acier aux Beaux-Arts de Paris. Jeune diplomé, il complète cette formation créative par un apprentissage technique plus traditionnel en travaillant plusieurs années dans une entreprise de ferronnerie et coutellerie, puis comme responsable forgeron du chantier médiéval de Guédelon, avant d’ouvrir en 2011 son propre atelier près de Sancerre. Associant héritage traditionnel et inventivité technique, il remporte plusieurs prix et récompenses : prix départemental des métiers d’arts 2011, Prix de la création « Les Fèvres » 2013.